09 octobre 2005

ANDROS, l'éphèbe d'Athènes

ephebe_timbre

« Je m’appelle Andros.

    Je suis né à Athènes d’une famille de bons citoyens athéniens réputés pour leurs vertus.
Si je peux vous compter mon histoire , c’est que mon père Pylos m’a reconnu à ma naissance. Il a déposé un rameau d'olivier sur le seuil de la porte de la maison familiale et m’a donné mon nom 10 jours après ma naissance au cours de la fête familiale des Amphidromies. Selon ma mère Aethra, il m’a même trempé dans un bain d'eau glacé pour voir si j’étais assez solide pour faire un futur citoyen-soldat d’Athènes!
Depuis, je suis sous la protection de Hestia , la déesse du foyer.

  Je ne suis plus un enfant et j’ai hâte d’être un adulte à part entière. Bien sûr, j’ai accès au lycée, le gymnase du temple d’Apollon Lyceen près duquel on peut suivre les enseignements des philosophes ; bien sûr, j’ai appris les rites religieux. Mais je viens d’avoir 18 ans et je suis impatient de vivre des aventures !

    Enfin, je suis inscrit comme citoyen sur les registres de mon dème (texte D) , mes aptitudes physiques ont été vérifiées et j’ai prêté serment dans le temple d’Aglaure (texte L).
Je dois apprendre à manier les armes, le tir à l’arc, et le lancer de javelot sous la direction d’un pædotribes de la  garnison du Pirée , dans les forteresses d’Actê et de Mounychie. Au bout de l’année, je serai passé en revue par le peuple et recevrai la lance et le bouclier rond des hoplites.
L’année suivante enfin, ma vie va commencer : on doit m’envoyer dans la Crète de l’antique roi Minos."

Posté par Loic Bureau à 17:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur ANDROS, l'éphèbe d'Athènes

Nouveau commentaire